Parcours de femme : Marjorie Pouzadoux- Bokobza

Publié le : 12/01/2018
Catégories : Parcours de femme

Bonjour Marjorie,
peux-tu te présenter ?

Je suis fondatrice de LES INTRAPRENEUSES, directrice marketing dans un grand groupe média et intrapreneure, j'habite à Paris, sud Pigalle, j’ai 38 ans, un mari et deux garçons (des jumeaux ;-)).

Peux tu nous parler des Intrapreneuses, la communauté que tu as créée ?

J'ai créé le groupe Facebook Les Intrapreneuses le 2 janvier 2017, j’ai choisi pour démarrer 25 hommes et 25 femmes, des grands patrons /patronnes, des gens susceptibles de soutenir l’intrapreneuriat et en quelques jours nous étions plus de 500 membres. Je n'y croyais pas ! Les Intrapreneuses est une communauté d'influence et de partage, un think tank pour encourager toutes celles et tous ceux qui ont l'esprit d'entreprendre, à titre personnel mais aussi au sein des structures auxquelles ils contribuent. Un intrapreneur est un entrepreneur corporate. Grâce à mon groupe Facebook, je propose facilement des contenus dans les thématiques de l'intrapreneuriat et de l'empowerment.


© feminalink

C’est important pour toi, en tant que femme, de soutenir d’autres femmes ?

OUI ! La solidarité entre femmes pour moi, c’est essentiel ! J’encourage l’ambition bienveillante ! Dans ma vision des choses la solidarité entre femmes est déjà un pas vers la parité. Soyons bienveillantes entre nous, un climat positif permet d'être plus productif (+33% selon le MIT :-)).

Les Intrapreneuses, c’est aussi beaucoup d’hommes…

Oui on peut être un homme et être pro-leadership féminin, c'est très important pour moi de parler aux femmes et aux hommes pour qu'on avance tous ensemble.

Combien êtes-vous aujourd’hui ? Quel est le profil de ceux ou celles qui vous rejoignent ?

Nous sommes aujourd’hui presque 1.200 membres mais attention, je ne cherche pas le nombre ! Je cherche la qualité des échanges et l’influence. “Les Intras” comme nous nous appelons, sont des intrapreneurs, des entrepreneurs, des corporate confirmés ou en devenir qui cherchent à s’empuissancer et à s’informer sur l’intrapreneuriat.

Que viennent-ils cherchez quoi au sein des Intrapreneuses ?

Ils viennent surtout chercher l’énergie de dépasser leurs freins à se développer. Les intras partagent leur énergie contagieuse dans ce groupe, et ensemble, c'est une vraie dynamique entrepreneuriale que nous produisons !

Le futur sera féminin selon toi ?

J’espère surtout qu’il sera plus dans la diversité

Quel message aimerais-tu transmettre aux plus jeunes de nos lectrices ?

Qu’elles valent autant que les hommes, et qu’elles osent chaque jour quelque chose de nouveau ! Comme le disait Eléanor Roosevelt : “faites chaque jour quelque chose qui vous fait peur”.

Tu es multi-casquettes et tu as TOUJOURS une pêche d’enfer, comment fais-tu au quotidien pour tenir le rythme ?

En fait je prends bien soin de “nourrir mes moteurs” chaque jour. Mes meilleurs moteurs sont : les nouveaux challenges et les nouvelles rencontres. Bref la nouveauté. Mais nous n’avons pas tous les mêmes moteurs. Il faut bien se connaître et ensuite apprendre à cultiver son jardin ;-)

Comment arrives tu à concilier ta vie perso et ta vie pro ? Une astuce à nous confier ?

Ma « secret sauce » : bien choisir son partenaire dans la vie (ça peut être votre mec, votre mère, votre meilleur ami…peu importe) mais n'avancez pas seul. Mon sparing partner dans la vie, c’est mon mari. Il me soutient sur tout (et je le soutiens sur tout) c'est grâce à lui que je peux vivre pleinement la passion de mon job. Coté perso, en général, on essaye de se répartir les tâches contraignantes à 50/50, le reste du temps c’est que pour le kiffe !

C’est quoi ton truc pour déconnecter du stress ? Le truc qui te détend illico ?

Ma grosse capacité à relativiser. Il faut accepter les vagues de la vie : je me dis toujours “et si c’était plus grave…” Et puis la famille, mon refuge.

Est-ce que tu peux nous parler d’un de tes derniers coups de cœur, bouquin, film, série... que tu voudrais nous conseiller ?

Le livre Ecosysteme de Rachel Vanier (elle vient justement lire son ouvrage pour le premier anniversaire des INTRAPRENEUSES que je fête chez Facebook le 25 janvier). C’est une plongée dans l’écosysteme start-up où les deux personnages principaux pratiquent l’agilité du réseau, la résilience et le pouvoir de conviction. Un monde difficile, mais hyper inspirant et motivant pour les intrapreneurs qui veulent se mettre en mode “startup interne”.

On ne pouvait évidemment pas te laisser partir sans te poser une question beauté : ton style, c’est plutôt make-up ou less is more ?

Plutôt make-up la semaine et less is more le week-end, et en général en vacances je ne me maquille pas.

Y a-t-il une marque de cosmétique que tu affectionnes particulièrement ?

Oui, j’aime beaucoup PATYKA (une marque bio-chic parisienne, créée en 1922 par un apothicaire hongrois. Ndlr)

Merci beaucoup Marjorie et à très vite sur ByCalliste et les Intrapreneuses !