Insta tendance : #ModernPerm, le retour de la permanente

Publié le : 19/10/2020
Catégories : Moodboard ByCalliste

Moodboard 5 octobre 2020 Octobre Rose
 

On a beau savoir que les tendances sont cycliques, difficile de s'attendre au retour de certaines, en particulier lorsqu'elles semblaient définitivement oubliées. Pourtant, après le gloss et les mom jeans, c'est une autre tendance des années 80 qui fait son grand retour : la permanente. Aussi appelée la mise en plis – expression si chère à nos grands-mères – cette technique permet d'avoir les cheveux qui forment de jolies boucles pendant plusieurs semaines, sans avoir à remettre des bigoudis ou de passer par la case fer à boucler. Elle était tombée dans l'oubli car elle avait néanmoins tendance à beaucoup abîmer la fibre capillaire. La version 2020 est-elle plus efficace ?

 

Les années 90 et 2000 ne juraient que par les brushings, ultra-lisses, les cheveux façon baguette. Après le volume et les bouclettes des permanentes des années 80, les femmes ne juraient que par une chose : leurs fers à lisser, quitte à parfois brûler leurs cheveux. Le tout associé à mille potions lissantes, shampoings anti-frisottis, lissages brésiliens et japonais et autres défrisages. Bref, les cheveux se devaient d'être lisses, lisses, lisses !

 

Quelques années plus tard, les appareils comme les produits ont bien évolué pour permettre de protéger nos chevelures. Et les tendances ont également évolué pour redonner leurs lettres de noblesses aux boucles. Les outils pour se boucler les cheveux facilement sont d'ailleurs de plus en plus nombreux, mêmes s'ils possèdent tous le même défaut : un résultat temporaire, qui s'efface au premier shampoing. Avides d'une solution plus durable, les adeptes de la bouclette se sont donc tournées vers un remède de grand-mère : la perm.

 

Le retour de la perm, oui, mais pas façon caniche

 

Le problème des permanentes des années 80, c'est que le résultat était loin d'être moderne. Deux options semblaient possibles : de grosses boucles façons anglaises, ou des petites frisettes pour un look un peu caniche, n'ayons pas peur des mots. Difficile d'imaginer qui que ce soit porter ce genre de style avec élégance en 2020... Mais ça, les coiffeurs l'ont bien compris, et ils ont décidé de faire évoluer la perm avec le temps.

 

Résultat ? Bye bye les boucles trop rondes, trop parfaites, trop bien dessinées. Aujourd'hui, les mèches sont travaillées une par une avec des calibres légèrement différents, pour obtenir un résultat plus naturel. Les boucles sont plus souples, plus détendues, et la technique permet même de créer de simples ondulations pour celles qui ne se sentent pas prêtes à passer du plat au bouclé en une seule étape. Sur Instagram, le hashtag #PermHair permet de constater les différentes possibilités qu'offrent ce processus, et franchement, ça donne envie.

 

Des formules moins agressives

 

Si les permanentes du passé étaient tombées dans l'oubli, ce n'est pas seulement à cause de leur résultat devenu un peu ringard, mais aussi lié à leurs conséquences sur la fibre capillaire. Modifier la structure du cheveu demande une transformation chimique, et pour cela, les coiffeurs utilisaient de l'ammoniaque en forte quantités. Ce produit à l'odeur forte et reconnaissable avait le don de dessécher les cheveux en profondeur, et était très décrié, aussi bien dans les colorations que dans les permanentes. Désormais, les formules pour boucler les cheveux sont plus douces, l'ammoniaque nettement moins présent, et les dommages sont donc nettement moins présents.

 

Mais attention, cela ne signifie pas qu'il faut négliger le soin et l'hydratation de votre chevelure, car au même titre que les colorations et décolorations, la permanente reste une technique d'altération de la fibre capillaire, qui nuit à sa santé. D'autant que la permanente est un processus qui s'inscrit dans le temps : le résultat est là pour 3 à 6 mois, voire plus. Alors, réfléchissez bien avant de vous lancer, et demandez conseil à votre coiffeur pour être sûre que vos cheveux pourront l'encaisser.

 

Alors, prêtes à faire un retour dans le passé avec le #PermHair ?

 

L’équipe By Calliste

By Calliste

Newsletter