Moodboard : La beauté solidaire face au Coronavirus

Publié le : 06/04/2020
Catégories : Moodboard ByCalliste

Moodboard 6 avril 2020 La beauté solidaire face au Coronavirus
 

S'il n'est pas question de sortir faire une session de shopping beauté en plein confinement (#RestezChezVous !), les marques de cosmétiques n'ont pas cessé leur travail pour autant. Solidaires face à la crise sanitaire, plusieurs d'entre elles se sont organisées pour participer à l'effort collectif, quitte à arrêter leurs productions habituelles pour se tourner vers la fabrication d'autres produits plus essentiels, comme les gels hydroalcooliques par exemple.

D'autres marques, quant à elles, se mobilisent auprès des soignants : elles leurs fournissent gratuitement des crèmes. Un petit geste sans importance, en apparence. Mais quand on sait à quel point le fait de se laver les mains à répétition peut les irriter, l'hydratation retrouve toute son importance. Et parce que toutes ces initiatives sont ultra-inspirantes, l'équipe de ByCalliste a décidé de les recenser, pour mieux les applaudir.

Le 18 mars dernier, face à l'ampleur de la crise sanitaire à laquelle la France est confrontée lors de cette épidémie de Covid-19, la FEBEA, Fédération des entreprises de beauté, a anoncé une "une mobilisation intense des entreprises du secteur cosmétique (parfumerie, produits de soin et de beauté, d'hygiène, et capillaires) pour garantir l’approvisionnement des produits d’hygiène, fondamentaux pour la mise en œuvre des gestes barrières, comme le lavage des mains". Les marques ont immédiatement répondu présentes, et le résultat est là : des initiatives aussi solidaires qu'inspirantes.

 
 

Du gel pour les mains made in France

L'un des premiers points d'urgence était la pénurie de gel hydroalcoolique, essentiel au personnel soignant ainsi qu'à toutes les personnes qui continuent à travailler au quotidien, pour se préserver des maladies. Très vite, les stocks ont été vidés, mais les marques se sont mobilisées pour palier à ce manque.

LVMH, le géant français de l'industrie du luxe, n'a pas attendu l'appel de la FEBEA pour s'impliquer. Le 15 mars, le groupe a annoncé que trois de ses sites de production français, dédiés d'ordinaire aux parfums et aux cosmétiques (Dior, Guerlain et Givenchy), avaient été réquisitionnés pour fabriquer des solutions antibactériennes à destination des autorités sanitaires françaises. Quelques jours plus tard, le résultat était là : des centaines de bouteilles de gel hydroalcooliques, flanquées du logo (obligatoire, et non à des fins publicitaires !) de LVMH.

 
 

L'entreprise de luxe n'est pas la seule à s'être mobilisée. Eugène Perma a fabriqué pour de 100 000 lotions antibactériennes, Clarins a fourni près de 15 000 flacons, Yves Rocher a mis son usine bretonne au service de la fabrication de gels à destination des hôpitaux et Ehpad du Grand Ouest... Les marques sont même si nombreuses à s'être mobilisées qu'il est difficile de constituer une liste exhaustive.

 
 

Des dons financiers pour aider la lutte contre le Coronavirus

Fournir des solutions hydroalcooliques est une chose, mais les marques de cosmétiques ne comptent pas s'arrêter là. Pour aider la recherche et les efforts des autorités sanitaires, plusieurs grands groupes ont décidé de puiser dans leur compte en banque pour faire des dons conséquents. Ainsi, le groupe Estée Lauder a annoncé dans un communiqué qu’il allouerait une bourse de 75 millions de dollars au fonds New-York City COVID-19, qui soutient les services sociaux et les associations locales pendant la pandémie. L'entreprise a par ailleurs fait don de deux millions de dollars à Médecins Sans Frontières, pour soutenir les actions à travers le monde, et en particulier dans les pays défavorisés.

En Italie, c'est la marque de luxe Giorgio Armani qui a puisé dans ses fonds pour faire don d'1,25 million d'euros à divers établissements hospitaliers du pays. Enfin, de son côté et parmi de nombreuses opérations solidaires, le groupe L'Oréal a fait un don d'un million d'euros à des associations de lutte contre la précarité, de façon à ce que des kits d'hygiène de première nécessité soient fournis aux sans-abris de plusieurs pays.

 
 

Des crèmes à destination du personnel soignant

 
 

A son échelle, la marque française L'Occitane a également participé à l'effort collectif. Sur Instagram, la marque a annoncé avoir fait don de 70 000 litres de solutions antibactériennes aux autorités sanitaires françaises, et de 25 000 crèmes hydratantes à l'intention du personnel de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris.

Plusieurs autres marques ont suivi cette lancée. C'est notamment le cas de l'enseigne Nocibé, qui a fait don de plus 25 000 crèmes hydratantes, ou encore d'Hello Body, Erborian et Birchbox, qui se sont également engagées à fournir des soins aux personnels soignants qui pourraient en avoir besoin.

 
 

Le joli coup de pouce des influenceurs

Ce n'est pas un secret, les influenceurs reçoivent énormément de produits de la part des marques afin d'en faire la promotion sur leurs réseaux sociaux. Et face à la situation, plusieurs d'entre eux ont décidé de se mobiliser et de vider leurs placards pour pouvoir fournir un maximum de crèmes aux hôpitaux de la région. C'est notamment le cas d'Elise Goldfarb, à l'origine de l'idée, mais aussi de ,Léna Situations, ou encore de ,Richaard,.

 

Parce qu'après tout, c'est main dans la main (gantée) que cette situation finira par arriver à une résolution. En attendant, le maître mot reste le suivant : SOLIDARITÉ.

L’équipe By Calliste

By Calliste

Newsletter