Rencontre avec Justine Hutteau

Publié le : 11/07/2019
Catégories : Rencontre d’exception

Vous êtes-vous déjà demandé ce que renferme votre déodorant ? Après le dentifrice c’est pourtant le deuxième produit le plus utilisé par les français chaque jour… Cependant très peu peuvent affirmer connaître les composants de leur déodorant !
Le marché du déodorant a bien du mal à innover et à proposer des produits écologiques et pratiques… Souvent controversée, la composition des déodorants classiques peut se révéler potentiellement nocive pour la santé. Une problématique que connaît bien Justine Hutteau, fondatrice de la marque Respire, qui propose le premier déodorant naturel ET pratique !
Rencontre.

Justine Hutteau fait partie de ces jeunes femmes inspirantes qu’on ne rencontre que trop rarement. À seulement 25 ans, elle est déjà à la tête de sa propre marque « Respire », une marque lancée avec un ami il y a près d’un an et qui a surpassé toutes ses attentes… C’est à Montréal que débute l’aventure de Justine. Alors à la recherche d’un tuteur pour sa thèse en marketing à HEC Montréal, elle fait la connaissance d’un anthropologue qui la met au défi de trouver un sujet qui la poussera à se surpasser à s’investir pleinement.

Issue d’une famille sportive sans l’être vraiment elle-même, Justine n’est pas vraiment non plus une addict des réseaux sociaux. C’est pourtant ces deux sujets qui vont changer sa vie en 2016 lorsqu’elle choisit son sujet de thèse : « Pourquoi les gens courent et se motivent à travers les réseaux sociaux ? ». Une problématique qui enchante son tuteur de thèse, un anthropologue spécialiste du comportement humain dans la société.



Justine Hutteau
Fondatrice de la marque Respire

Dévouée et passionnée, Justine se donne corps et âme pendant deux ans. Elle s’inscrit sur Instagram en ouvrant un compte dédié à la course à pied et surtout… elle se met à courir ! @Just_in_run est lancé et les retours sont inattendus ! Grâce à Instagram, elle découvre solidarité et compétition et en moins de deux mois, elle tente son premier semi-marathon ! Coachée par sa mère, Justine court tout Paris à la recherche de sa première médaille et chaque kilomètre parcouru fait grossir son audience.

Sur les réseaux sociaux, la jeune femme intègre la communauté du running qui l’encourage et la motive, des échanges qui la « poussent toujours plus loin et plus fort ». Une expérience totalement inédite pour elle « un mot peut totalement vous rebooster ! Entendre des inconnus crier mon nom dans un semi-marathon ça donne une énergie incroyable !! ». Le succès de son compte Instagram la pousse à se surpasser, à mettre la barre toujours plus haut. « C’est un peu le problème d’Instagram, le côté show-off qui crée une vraie pression », résultat : elle fait un malaise lors de son deuxième semi-marathon. « Ça m’a forcé à relativiser, à m’écouter davantage. » Au bout de deux ans et après avoir couru 120 kilomètres pour Le Marathon des Sables dans le désert avec toute sa famille, Justine a développé une passion pour la course à pied tout en devenant une star dans le monde du running ! Sa thèse s’intitulera finalement « Micro-influenceuse sous influence, créer une communauté digitale dans le milieu de la course à pied ».

Pourtant, une ombre vient assombrir le tableau lorsqu’une tumeur bégnine lui est détectée à la poitrine, au niveau de l’aisselle droite. Une zone très fragile qui est pourtant soumise à de nombreuses attaques comme l’utilisation de déodorants industriels dont les composants peuvent s’avérer très nocifs pour la santé.
Sensibilisée aux risques, Justine part à la recherche d’un déodorant naturel aussi facile d’utilisation que les déodorants leaders sur le marché… un échec.

C’est sa rencontre avec Thomas Méheut au détour d’une soirée qui va la pousser à lancer Respire. Diplômé d’HEC Paris, le jeune homme a déjà fait le tour du monde, monté et vendu sa propre entreprise et il a soif de nouveaux projets… Intéressé par le consommateur et le monde de la cosmétique, il échange avec Justine et c’est ensemble que leur vient l’idée de Respire.

Une étude approfondie du marché du déodorant leur fait remarquer qu’un créneau intéressant est à prendre : un déodorant naturel qui soit aussi efficace que pratique ! Justine a un objectif en tête « un déo instagrammable et sexy ! », elle qui est à la tête d’une large communauté grâce au running souhaite s’adresser à sa communauté mais pas seulement ! Le duo se lance dans l’aventure avec une idée en tête : faire de Respire « une marque fun et naturelle ».

C’est en Bretagne que le duo trouve le laboratoire idéal pour la formulation de leur déodorant. Ils lient une relation de confiance avec Véronique, Docteure en pharmacie, qui croit directement au projet et n’hésite pas à les conseiller et les accompagner dans le développement de Respire. « Le made in France c’est important pour nous, ça réduit l’impact carbone et ça facilite la relation entre les clients et les fournisseurs » avoue Justine, « On veut que Respire soit avant tout une marque transparente.». Au bout de neuf mois la formule idéale avait été trouvée ! À base de romarin et d’aloe vera, le premier déodorant Respire est né !

Prochaine étape ? Lancer la marque sur le marché ! Et quoi de mieux que d’utiliser la communauté digitale créée par Justine durant la préparation de sa thèse ? Toujours transparente avec ses abonnés, Justine partage également son expérience avec l’entreprenariat et les retours dépassent toutes ses attentes…
Au mois de novembre 2018, ils lancent une opération de crowdfunding qui vise à faire connaître la marque, jauger l’intérêt du marché mais surtout à financer la première production de déodorants. Pour ce faire, une vidéo dans laquelle Justine raconte son histoire et son projet est diffusée sur les réseaux sociaux. En seulement deux semaines, elle totalise 1,2 million de vues rien que sur LinkedIn, en y ajoutant Facebook, Instagram et YouTube c’est plus de 3 millions de vues au total, une viralité obtenue grâce aux partages massifs de la communauté de Justine. « Les gens sont devenus les premiers ambassadeurs de Respire ! » commente Justine, toujours ébahie devant le phénomène. « En 24 heures, nous avions déjà enregistré 2 000 précommandes… en un mois plus de 21 000 !... Nous avons dû revoir notre production à la hausse !».

Une stratégie digitale à la base mais qui attire les plus grandes enseignes, le duo fondateur a l’embarras du choix ! C’est finalement vers Monoprix que se porte leur choix. « On voulait que notre déodorant soit accessible au plus grand nombre, que les consommateurs soient capables de toucher le produit, de le sentir… qu’il prenne sa place sur la liste de course comme un produit du quotidien ! » commente Justine. Lancé officiellement le 13 mai en exclusivité chez Monoprix, le succès dépasse encore une fois toutes leurs espérances ! Le plus fou ? « Ce sont les consommateurs qui viennent réclamer Respire auprès des chefs de rayons. »

S’ils sont surpris devant l’ampleur du succès, Justine, Thomas et leur équipe qui s’agrandit ont de la suite dans les idées. Au mois de juin, ils lancent leur première crème solaire, en exclusivité sur leur site internet. « C’était un produit urgent à avoir ! Le déo ce n’est pas obligatoire, c’est ton problème si tu pues (rires) mais la crème solaire c’est vital, ça protège le visage et ça permet de ne pas abîmer la peau ! ». Tout comme le déodorant, il est souvent difficile de connaître la composition de sa crème solaire et surtout d’en choisir une qui a un faible impact sur les océans… « On travaille dessus depuis un an ! Notre laboratoire a été très réactif pour la formulation, si nous devons utiliser des filtres minéraux pour réduire notre impact environnemental, nous avons tout de même réussi à créer une formule fluide avec un indice 30 ! Nous travaillons pour proposer rapidement un indice 50. ». C’est tout l’enjeu pour Respire… Allier soins naturels et responsables avec qualité et praticité ! Gels douches, dentifrices, shampoings, la liste d’idées est longue mais plein de beaux projets attendent Respire… Malheureusement Justine ne peut nous en dire plus… Pour le moment !

Face à tout ce succès, Justine a dû s’adapter… « J’ai dû faire des choix, c’est difficile de trouver son équilibre mais j’essaye de ne pas me prendre la tête et de profiter ! ». Si elle réfléchit beaucoup à l’expansion de sa marque et à ses projets, pour elle ce n’est pas une contrainte de s’occuper à plein temps de Respire « pour le moment je m’éclate, j’adore ce que je fais ! ». Et le rôle d’égérie ? « C’est une fierté, je sais que pour le moment Respire est indissociable de moi… je trouve ça important pour les marques d’avoir une image, une représentation physique. »

Au Beauty Lab, on est très heureuses d’avoir pu rencontrer Justine entre deux rendez-vous avec BFM Business ! Une jeune femme très inspirante dont nous admirons le parcours et nous avons vraiment hâte de découvrir la suite !! On te souhaite tout le meilleur Justine. En attendant, vous pouvez découvrir Respire sur le site officiel : https://www.respire.co/ et sur Instagram : https://www.instagram.com/respirenaturel/

Le Beauty Lab