Rencontre avec Pauline Bony, à la saeve du projet

Publié le : 29/05/2019
Catégories : Rencontre d’exception

 

Aujourd’hui le Beauty Lab a la chance d’accueillir Pauline Bony, fondatrice de la très jeune marque Saeve. Elle nous raconte son parcours, ses envies, et surtout ce qui l’a poussé à se lancer dans cette belle aventure !

C’est après avoir passé 15 ans à travailler au sein des plus grandes marques de cosmétiques que Pauline décide, à son tour, de se lancer dans l’aventure et de créer sa marque. Forte de son expérience, cette passionnée souhaite à son tour partager sa propre vision de la beauté au monde… Une beauté qui serait provoquée par la nature et ses bienfaits.

C’est ainsi que naît Saeve en septembre 2018. Un succès immédiat puisque la marque compte déjà 99 points de vente rien qu’en France et de nombreuses récompenses prestigieuses comme le prix « Santé Magazine », attribué par les plus grands professionnels de la santé.

 

La clé du succès ?
Une histoire familiale et des produits naturels pourtant bien méconnus en cosmétique…

Originaire du Cantal, région froide au sol volcanique qui favorise la pousse du Bouleau et donc la création de la sève, c’est la grand-mère de Pauline qui l’initie aux bienfaits du liquide. Chaque année, au mois de mars, elle récolte la sève lorsque les beaux jours reviennent. Si celle-ci permet à l’arbre de renaître après le passage de l’hiver, elle est également très bonne pour l’homme. Pauline nous explique que dans sa famille « les cures de sève sont une tradition » à raison d’un demi-verre par jour pour un effet détox radical !

Un remède miracle qui a poussé la jeune femme à s’intéresser aux bienfaits de la sève et des Bouleau de plus près ! En faisant des recherches, elle apprend qu’un champignon particulier pousse sur le Bouleau… le Chaga ! La légende raconte même qu’une région de Sibérie s’est totalement débarrassée du cancer grâce à la prise quotidienne d’infusions à base de Chaga ! Aussi appelé « champignon de l’immortalité », son odeur raisineuse et boisée en fait le roi des champignons médicinaux.

Étrange coïncidence, l’Auvergne est la seule région en France à voir pousser des Chaga sur ses Bouleau ! Une aubaine pour celle qui ne jure que par les ingrédients naturels ! C’est en travaillant avec des chercheurs et des botanistes que Pauline démontre tous les bienfaits de la sève et du Bouleau. Le point de départ d’une belle aventure au nom latin : Saeve.

La philosophie de Pauline ? « Stimuler les défenses naturelles et cutanées plutôt que d’agresser la peau ». Pour cela, elle bannit le silicone, les parabènes et toutes les matières animales de ses formulations. Un travail de fond avec un botaniste qui la pousse à déposer un brevet tant les bienfaits de la sève sont encore méconnues ! Véritable porte-parole de ses bienfaits, Pauline Bony est persuadée que « la sève va sauver votre peau ! »

Une transmission de sa passion sur les réseaux qui fait également écho sur les points de vente puisque les retours sont très positifs ! Présente en pharmacie, les clientes n’hésitent pas à racheter des produits et Pauline reçoit quotidiennement des messages personnels la remerciant des bienfaits de ses produits. Très touchée par les retours et les témoignages qu’elle reçoit, la créatrice ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin.

Pour elle, la beauté est personnelle. Pas superficielle mais essentielle, « elle permet de donner aux femmes confiance en elles, de se sentir bien dans leur peau et de reprendre de l’assurance, du pouvoir ». Pauline se dit chanceuse de vivre de sa passion et d’aider d’autres femmes à se faire du bien.

 

Le brossage à sec est son premier geste beauté le matin ! Nous vous en parlions récemment dans notre Moodboard et il semble que cette tendance s’ancre réellement dans de nombreuses routines… « c’est une amie australienne qui m’a conseillé de démarrer ma journée par le brossage » nous confie Pauline « au début c’est difficile et puis très vite on ne plus s’en passer, c’est très bon pour relancer la circulation lymphatique et redonner de l’énergie à l’ensemble du corps ! ».

Le nettoyage du visage avec la mousse Saeve est lui aussi indispensable ! Un petit peeling tout en douceur qui permet d’éliminer les cellules mortes accumulées durant le repos. Après un rinçage à la lotion hydratante, Pauline applique le sérum Perfect Pisum qui élimine les tâches tout en unifiant son teint.

C’est sa crème de nuit qui lui sert de base pour un teint à la fois matte et lumineux. Une BB crème vient unifier l’ensemble avant d’appliquer un maquillage léger.

La suite, seule Pauline la connaît ! Si elle compte étendre ses points de vente en pharmacies « c’est rassurant pour les clientes, elles sont conseillées et l’échange se fait dans un cadre de bienveillance », Saeve compte également agrandir son catalogue avec un nouveau produit à l’automne et deux en 2020… « Une grosse innovation pour 2021 » nous promet Pauline, mystérieuse.

Pour le moment, elle se concentre sur la notoriété de la marque et son développement auprès des clientes. Si les prix prestigieux pleuvent, elle n’en oublie pas moins que la nouveauté est éphémère et que de nombreuses marques stars ont eu du mal à pérenniser leur succès. Une bonne manière de garder les pieds sur terre… malgré le succès fulgurant de Saeve.

 

Le Beauty Lab