Vegan, bio, naturels, cruelty free…décodons les étiquettes !

Publié le : 05/12/2018
Catégories : Ethic et chic

Vegan, bio, naturels, cruelty free…décodons les étiquettes !

Notre façon de consommer des produits de soin ou de cosmétique a beaucoup évolué depuis une vingtaine d’années. Si ce marché est toujours en pleine croissance (+ 4,5% au niveau mondial en 2017) et brasse beaucoup d’argent (200 milliard estimés l’année dernière), il existe chez certaines consommatrices une envie de mieux consommer et nous voyons désormais fleurir dans nos rayons et sur les packagings de nouvelles men-tions : bio, vegan, naturels…

Une volonté de transparence qui, paradoxalement prête très vite à confusion ! Difficile en effet de se repérer dans la jungle des labels et des mentions ! « Est-ce que mon produit naturel est Cruelty free ? » « Est-ce que bio veut dire vegan ? » « Pourquoi est-ce que ma crème de soin est labellisée Ecocert et pas Cosmébio ? »

Un peu perdue ? Rassurez-vous, c’est normal ! Nous allons aujourd’hui vous guider dans la jungle de la cosmétique responsable et vous aider à décrypter les étiquettes.

Il existe trois grandes catégories de cosmétiques « green » à connaitre, les voici, ainsi que leurs principales caractéristiques :

Les cosmétiques naturels

Désolées, on commence par une mauvaise nouvelle : c’est l’appellation la plus trom-peuse et la moins intéressante ! Vous ne pouvez pas l’avoir manqué, nos salles de bains et nos trousses de toilettes regorgent de produits portant la mention « ingrédients d’origine naturelle » « citron naturel » « composants naturels » etc…

Le problème c’est qu’il n’existe pas de véritable réglementation pour la mention « natu-rel », un gel douche, un savon, une crème peuvent tout à fait porter cette appellation alors même qu’ils ne contiennent qu’un infime pourcentage d’ingrédients naturels.
Il suffit en effet d’avoir 1% d’ingrédient naturel dans la composition d’un produit pour qu’il ait le droit de porter la mention « naturelle » sur son emballage ! Alors même que 99% des autres composants sont synthétiques ou issus de la pétrochimie. Bref, vous l’aurez compris, on peut donc difficilement (voir absolument pas) se fier à cette seule mention si l’on est à la recherche d’un produit véritablement green.

Par contre, il est toujours bon de savoir lire les étiquettes afin de repérer les composants indésirables qu’il faudrait éviter dans la mesure du possible. Vous pouvez trouver la liste de ces composants régulièrement mise à jour sur le site internet « Que Choisir » qui les compile en se basant sur les connaissances scientifiques à ce jour.

En voici quelques-uns :

  • Le butylparabène et le propylparabène (perturbateurs endoctriniens)
  • Les phthalates (perturbateur endocrinien)
  • Le BHT (perturbateur endocrinien et éventuelle action cancérigène)
  • Le Formaldéhyde (cancérigène et allergène)
  • Le Sodium Lauryl Sulfate (hautement irritant)
  • Le triclosan (perturbateur endoctrinien)

Nous ne vous proposons pas de sélection de produits « naturels » car comme nous vous l’expliquons, cette appellation est assez hypocrite dans son concept. Vous trouverez une multitude de produits « naturels » aussi bien en grande surface que chez de nom-breuses marques.

Nous pouvons par contre vous conseiller deux applis, très bien faites pour vous aider à décrypter la composition de vos produits :

 

Yuka qui permet de scanner avec votre téléphone le code barre d’un produits cosmé-tique ou d’hygiène (Plus de 100 000 références type shopping, dentifrice, gel douche, make-up…) et d’obtenir une analyse assez détaillée de sa composition avec un code couleur clair pour les ingrédients : (vert: pas de risque, orange : risque modéré et rouge : risque élevé)

Le produit est ensuite jugé de façon générale : mauvais, médiocre, bon excellent.

 

Inci Beauty qui fonctionne sur le même principe de Scan par téléphone que Yuka. Là aussi vous obtenez une liste détaillée des ingrédients qui composent un produit avec une signalétique colorée très facile à identifier.

Ces deux applications sont toutes les deux disponibles sur iOS et Android. Cependant, chez Yuka, les analyses de produits cosmétiques ne sont pas encore disponibles sur Android ! (Bientôt !)

Les Cosmétiques Bio

Bonne nouvelle cette fois-ci la réglementation est extrêmement précise ! Un produit cos-métique Bio est un produit qui a été labellisé par un organisme agréé qui garantit au consommateur un pourcentage précis d’ingrédients naturels ET biologiques dans sa composition. ATTENTION, cela ne veut pas dire que vous ne trouverez pas d’ingrédients d’origine synthétique dans un produit bio et certains labels sont plus souples que d’autres.

Depuis le 1er janvier 2017, les nouveaux cosmétiques bio doivent contenir au moins 20% de produits issus de l’agriculture biologique. Ces labels garantissent également l’absence d’OGM et de pesticides dans vos produits !

Il existe en France de nombreux labels bio pour les produits cosmétiques, nous vous avons sélectionné les trois plus connus ainsi que leurs cahiers des charges.

ECOCERT

Ce label garantit :

1- L’absence d’OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicone, PEG, parfums et colorants de synthèse et ingrédients provenant d’animaux (sauf produits naturellement par eux : lait, miel…)
2 - Le caractère biodégradable ou recyclable des emballages
3 - Un seuil minimum d’ingrédients naturels et issus de l’agriculture biologique qui varie selon deux certifications différentes :

Pour le label Ecocert Cosmétiques biologiques :

  • 95% minimum des ingrédients végétaux de la formule doivent être issus de l’agriculture biologique
  • 10% minimum du total des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique

Pour le label Ecocert Cosmétiques écologiques :

  • 50% minimum des ingrédients végétaux de la formule doivent être issus de l’agriculture biologique
  • 5% minimum du total des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique

Quelques exemples de cosmétiques bio Ecocert : La BB Cream de la marque Avril, Le dentifrice Argile et Citron de la marque Cattier, le Shampoing Purifiant Detox de la marque Unique Beauty, l’Huile d’Onagre Bio de la marque Born To Bio ou le Baume Enchanteur Soin des lèvres Teinté de la marque Lady Green.

 

COSMEBIO

Ce label peut se retrouver sous la forme de trois logos différents. Voici ce que chacun d’eux garantit :

Cosmétique bio charte Cosmébio :

  • 95% minimum d'ingrédients d'origine naturelle sur le total du produit (eau et minéraux sont considérés comme naturels)
  • 95% minimum d'ingrédients bio sur l'ensemble des végétaux.
  • 10% minimum d'ingrédients bio sur le total du produit (eau et minéraux considérés comme non bio car on ne les cultive pas)

Cosmétique Nat Charte Cosmébio Cosmos Natural

  • Sur le total du produit, limitation de l'origine pétrochimique (liste d'ingrédients autori-sés avec dosage maximal), ce qui revient à environ 95% minimum d'ingrédients d'ori-gine naturelle Cosmétique Bio Charte Cosmébio Cosmos Organic
  • Sur le total du produit, limitation de l'origine pétrochimique (liste d'ingrédients autori-sés avec dosage maximal), ce qui revient à environ 95% minimum d'ingrédients d'ori-gine naturelle
  • 95% minimum d'ingrédients bio sur l'ensemble des ingrédients pouvant être bio (tels que les végétaux, la cire d'abeille, le lait…)
  • 20% minimum d'ingrédients bio sur le total du produit (10% pour les produits à rincer et minéraux - eau et minéraux considérés comme non bio car on ne les cultive pas)

Quelques exemples de produits bio labellisés Cosmébio : La Crème de nuit Anti-Age de la marque Acorelle, le Baume Tout Rose lèvres et pommettes de la marque Akane, le Shampoing Douche pamplemousse de la marque Coslys, l’Ombre à paupière nacrée de la marque Boho Green make-up, la Poudre effet Bonne Mine de la marque Couleur Caramel. ..

 

NATRUE

Association internationale à but non lucratif, NaTrue propose trois niveaux de certifica-tion différents

  • Cosmétiques naturels : ce niveau garantit le fondement du label : il définit quels sont les ingrédients autorisés et quelle est la teneur maximale en ingrédients transformés (la liste des ingrédients autorisés et les teneurs sont comprise dans un tableau qui fait plusieurs pages…)

    Les produits des deux niveaux suivants doivent en premier lieu et avant tout remplir les conditions de ce premier niveau.
  • Cosmétiques naturels en partie bio : en plus des exigences du premier niveau, le pro-duit doit contenir au minimum 15% de substances naturelles non modifiées chimique-ment et au maximum 15% de substances transformées d’origine naturelle.
  • au moins 70% des ingrédients naturels doivent provenir de production biologique con-trôlée et/ou de cueillette sauvage contrôlée.
  • Cosmétiques biologiques : en plus des exigences du premier niveau le produit doit contenir au moins 20% de substances naturelles non modifiées chimiquement et au maximum 15% de substances transformées d’origine naturelle.
  • Au moins 95% d’ingrédients naturels doivent être issus de culture biologique contrô-lée et/ou de cueillette sauvage contrôlée.

Quelques exemples de produits bio labellisés NaTrue : La Crème Bébé Plein Air au Calendula de la marque Weleda, le Shampoing « repair » Ginko et Olive de la marque Sante, le Vernis Natural Nail (cinq teintes) de la marque Logona, Le Déodorant Natu-ral Stick Soda de la marque Ben & Anna, l’Emulsion Crémeuse Nettoyante à la Ci-tronnelle de la marque Go&Home…

 

Les cosmétiques Vegan (et cruelty free)

Les cosmétiques Vegan ont une seule et unique exigence : ils ne sont composés d’aucune matière animale ou d’origine animale ! Exit donc la cire d’abeille, la lanoline, le carmin (extrait d’un petit insecte, la cochenille), la kératine, le collagène, le squalane, le suif, le musc, la soie, l’allantoïne, tous les dérivé du lait, le miel, le propolis…
Les tests sur animaux sont évidemment proscrits (cruelty free) mais il faut savoir qu’ils le sont en vérité sur tous les cosmétiques en France depuis 2013.

Un logo très efficace pour repérer les cosmétiques Vegan : le Cruelty Free and vegan délivré par la Peta. Il indique que la marque s’engage en plus à ne pas vendre ses pro-duits dans les pays où des tests sont encore pratiqués sur les animaux.

Il existe (comme pour le bio) de très nombreux labels « vegan » pour les cosmétiques, à vous de les repérer. Notons entre autres : le label CCF, le lapin de l’IHTK, le label BDIH, le label one voice…

Il est important de noter qu’une marque bio peut tout fait ne pas être vegan et vice-versa ! (Pas simple hein…)

Quelques exemples de produits Vegan : Le Déodorant le Sucré Ylang-Ylang et Cèdre de la marque Clémence et Vivien, le Sérum anti-imperfections Bio de la marque Paï Skincare, Le fond de teint fluide Soie de Teint de la marque Zao, le Shampoing so-lide démêlant de la marque Pachamamai…

Comme vous pouvez le voir, il est très compliqué de s’y retrouver au milieu de toutes ces appellations et ces (très) nombreux labels.
Le mieux si vous souhaitez faire un peu de ménage dans votre salle de bain c’est d’identifier clairement VOS attentes dans un premier temps :

  • Souhaitez-vous passer au bio ?
  • Souhaitez-vous éliminer tous les produits d’origine animale ?
  • Pouvez-vous tolérer quelques composants d’origine synthétiques ?

Prenez le temps de vous poser les bonnes questions par rapport à ce que vous attendez d’un produit cosmétique, en rapport avec votre budget.

Il n’est pas toujours facile quand on habite loin des grandes métropoles de trouver où se procurer des produits bio ou vegan.
N’hésitez pas à fouiller sur internet, il existe de très bons sites multi-marques où vous pourrez trouver votre bonheur en toute tranquillité ! L’offre y est nombreuse et bien expli-citée.

Voici ceux que nous pouvons vous conseiller (entre autres !) :
https://www.greenweez.com
https://www.mademoiselle-bio.com
https://www.mondebio.com
https://www.nuoobox.com
https://www.slow-cosmetique.com

Le Beauty Lab